La Coordination Nationale du Fonds Vert pour le Climat est Composée de l’Autorité Nationale Désignée (AND) appuyée par Un assistant technique Principal, un Chargé d’Etudes Principal, des Chargés d’Etudes (3), un attaché d’Etudes, l’Assistante Administrative de l’AND, l’Assistante Administrative Adjointe et d’un Attaché de Bureau.

Comme tout autre Etat Partie à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), la République Démocratique du Congo s’est vue dans la nécessité de se doter d’une instance nationale jouant le rôle d’interface entre le Fonds Vert pour le Climat et le pays. Techniquement appelée Autorité Nationale Désignée au niveau du siège du FVC, la Coordination Nationale du Fonds Vert pour le Climat a vu le jour en 2015 et, pour des raisons pratiques, elle a été associée à la Coordination Nationale du Mécanisme de Développement
Propre tel que le clarifie l’Arrêté ministériel n°014/CAB/MIN/ECN-DD/02/00/RBM/2015 du 27 novembre 2015 portant mise en place de l’Autorité Nationale Désignée du Mécanisme de Développement Propre et du Fonds Vert pour le Climat (CN-MDP-FVC).
La mission de l’Autorité Nationale Désignée: est de partager l’information aux parties prenantes (ONGs, secteur public et privé) et de communiquer avec le siège du Fonds Vert pour le Climat et les entités accréditées. Son rôle consiste à accompagner les porteurs de projet dans la soumission de leur projet/programme et de délivrer la Lettre de Non Objection (LNO) une fois le projet/programme finalisé.

Le Fonds Vert pour le Climat a comme mission de :

  • Financer les projets, programmes et activités d’atténuation et d’adaptation dans les pays en développement ;
  • Mobiliser 100 milliards de dollars américains d’ici 2020 provenant principalement des pays développés.