CategoriesActualités

Tenu du 17 au 18 Juillet 2019 à l’hôtel Sultani à Kinshasa/Gombe, l’atelier sur l’accès aux finances climatiques organisé par la FAO  avait comme objectif de pouvoir partager les informations sur le Fonds Vert pour le Climat, les possibilités d’accès aux finances qui aideraient les projets et programmes dans le domaine d’agriculture durable et à faible émission en carbone, le renforcement des capacités des acteurs importants dans l’accès au financement des activités de lutte contre l’insécurité, des mécanismes et financements pour acquérir les technologies et pratiques agricoles qui contribuent à la lutte contre le réchauffement climatique.

Les grandes lignes d’action du projet Accès aux finances (Rosalie LEHEL/FAO)

La République Démocratique du Congo s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 17% de 2021 à 2030 dans ses contributions déterminées au niveau national (NDC), et son implication de mobiliser 21 milliards USD de financement climatique mondial pour atteindre l’objectif (13 milliards UTCATF).

Les activités du projet :

  • Mettre en place une Équipe Stratégique Nationale pour améliorer et partager les connaissances liées au financement climatique et mener une réflexion stratégique sur les investissements de la RDC en faveur du financement climatique ;
  • Développer un plan d’action pour mettre en œuvre et intensifier les interventions sur le financement de l’agriculture de résilience au changement climatique en mettant l’accent sur les groupes vulnérables ;
  • Développer les idées de projets bancables FVC.

Les résultats attendus du projet :

  • Système de suivi renforcé et adéquat pour évaluer les flux de financement du FVC en République Démocratique du Congo ;
  • Stratégie de financement climatique élaborée ;
  • Dialogue sur l’accès aux finances climatiques du comité interministériel renforcé ;
  • Équipe Stratégique Nationale mise en place ;
  • Développement d’un plan d’action ;
  • 2 idées de projet FVC élaborées.

L’Atelier National sur l’accès aux finances climatiques organisé par la FAO du 17 au 18 juillet 2019 a atteint les résultats escomptés selon les objectifs. Les capacités des différentes parties prenantes ont été renforcées sur les conditions d’accès au financement des projets et programmes en rapport avec l’agriculture durable et à faible émission en carbone, ce avec l’accompagnement de la FAO. Afin de lutter contre l’insécurité alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *